Il existe en France trois Fonctions publiques qui totalisent près de 5,4 millions de fonctionnaires : la Fonction publique d'Etat, la Fonction Publique Territoriale et la Fonction Publique Hospitalière.

En un clic
Détail en quelques chiffres
Diversité d'employeurs (chiffres au 01/01/2016)
Diversité de compétences
Diversité de métiers
Comment accéder à la fonction publique ?
Pour être fonctionnaire
Le concours
Le RED et la REP
Les recrutements directs ou contractuels
Offres d'emploi
Contact
La Fonction publique territoriale a été créée en 1984 pour réunir sous un même statut les agents des communes, des départements et des régions. Ce statut permet aux agents territoriaux d'effectuer leur carrière dans n'importe laquelle de ces collectivités territoriales.

Par ailleurs, contrairement à la Fonction publique d'Etat, les lauréats des concours ne sont pas affectés à un poste, mais ont la possibilité de rechercher un emploi sur tout le territoire national et ainsi, de choisir leur employeur en fonction du contenu du poste proposé ou de sa situation géographique.

Un statut général commun fixe les droits et obligations des fonctionnaires, mais des dispositions particulières appelées "statuts particuliers" régissent chacune de ces trois fonctions publiques.


Détail en quelques chiffres
5,448 millions de personnes travaillent dans les trois versants de la fonction publique, hors 192300 bénéficiaires de contrats aidés, soit 20,0% de l’emploi total (salarié et non salarié) en France (métropole + DOM), au 31 décembre 2014
2,393 millions d’agents travaillent dans la fonction publique de l’État(FPE), soit 43,9% de l’emploi public: 79,9% dans les ministères, et 20,1% dans les EPA nationaux
1,895 million d’agents travaillent dans la fonction publique territoriale (FPT), soit 34,8% de l’emploi public: les 3/4 dans les régions, départements et communes, et 1/4 dans les EPA locaux
1,161 million d’agents travaillent dans la fonction publique hospitalière(FPH), soit 21,3% de l’emploi public: 88,4% dans les hôpitaux, 8,3% dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées et 3,4% dans les autres établissements médico-sociaux.
Diversité d'employeurs (chiffres au 01/01/2016)
12 régions
96 départements en France métropolitaine et 5 départements d'outre-mer (DOM)
35 885 communes
Environ 20 000 établissements publics locaux
Diversité de compétences
Régions : définition des orientations en matière de développement économique, planification et aménagement du territoire, éducation (universités et lycées) et formation professionnelle,...
Départements : action sanitaire et sociale, autonomie des personnes et solidarité des territoires, éducation (collèges),…
Communes : état civil et administration générale, aménagement urbain, voirie, logement, écoles élémentaires, activités sportives, culture, logement,...
Etablissements publics locaux : Office public d'HLM, Centre communal d'action sociale, Centre national de la fonction publique territoriale, Syndicats intercommunaux, Communautés de communes, Communautés d'agglomération,...
Diversité de métiers
Plus de 250 métiers ont été identifiés au sein des différentes collectivités territoriales.
Une organisation en 8 filières professionnelles, en 3 catégories (A - B - C), en cadres d'emplois et en grades :

Administrative
Technique
Culturelle
Police municipale
Sapeurs pompiers
Sociale
Animation
Médico-sociale
Comment accéder à la fonction publique ?
L'accès à la fonction publique, comme fonctionnaire ou contractuel, est soumis à des conditions générales qui sont les mêmes pour les 3 fonctions publique (État, territoriale et hospitalière).


En savoir plus sur les trois versants de la fonction publique
Consultez le : PORTAIL DE LA FONCTION PUBLIQUE
Pour être fonctionnaire
Pour devenir fonctionnaire, il faut être français ou européen (citoyen de l'Espace économique européen (EEE) ou suisse).

La condition de nationalité doit être remplie au jour d'inscription au concours d'accès à la fonction publique.

Par exception, les emplois dits de souveraineté ne sont ouverts qu'aux citoyens français.

À l'inverse, certains emplois sont accessibles par concours à tout candidat quel que soit sa nationalité (professeur de l'enseignement supérieur, médecin des établissements hospitaliers...).

Pour être fonctionnaire ou agent contractuel, il faut :

jouir de ses droits civiques et électoraux (droit de vote, d'élection et d'éligibilité) en France ou dans son pays d'origine ;
n'avoir fait l'objet d'aucune condamnation inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire qui soit incompatible avec les fonctions exercées.
Si vous êtes français, vous devez justifier votre recensement militaire et votre participation à la journée défense et citoyenneté (ex-JAPD).

Si vous êtes citoyen d'un autre pays de l'EEE (ou suisse), vous devez être en situation régulière au regard des obligations de votre pays d'origine.

Le fonctionnaire ou l'agent non titulaire doivent être physiquement aptes à exercer leurs fonctions. Cette aptitude est vérifiée au cours d'un examen médical réalisé par un médecin généraliste.

Les concours permettant l'accès au statut de fonctionnaire sont le plus souvent soumis à un niveau de diplôme, précisé par les statuts de chaque cadre d'emploi (brevet, CAP, BEP, BAC, licence...)

S'il s'agit d'un concours ou d'un recrutement pour une profession réglementée (assistant social, médecin, puéricultrice, vétérinaire...), l'agent doit posséder le diplôme correspondant.


Le concours
Le concours est la règle de recrutement dans la fonction publique territoriale.

Les concours d’administrateur, de conservateur du patrimoine, de conservateur des bibliothèques et d’ingénieur en chef sont organisés par le Centre National de la Fonction Publique (CNFPT)
Plus de renseignement – Site internet du CNFPT

Les autres concours sont organisés par les Centres départementaux ou interdépartementaux de gestion de la fonction publique territoriale (CDG ou CIG) et, dans certains cas, directement par les collectivités.
Plus de renseignement – Site Internet du Centre de Gestion d’Indre-et-Loire

Il en existe trois sortes de concours qui se composent d’épreuves écrites et orales, pour trois types de catégories (A, B et C).

Chaque concours est ouvert pour un nombre de postes déterminé.
Il existe trois types de concours :

1. Le concours externe
Il est accessible à tout candidat titulaire d’un diplôme requis selon la catégorie visée. A savoir :

pour la catégorie A : un niveau bac + 3 ou bac + 5 ;
pour la catégorie B : un niveau baccalauréat ou bac + 2 ;
pour la catégorie C : un niveau inférieur au baccalauréat.

2. Le concours interne
Il est accessible aux candidats ayant déjà la qualité de fonctionnaire ou d’agent public et justifiant d’une certaine expérience professionnelle ou d'une durée de service dans l’administration.

3. Le troisième concours
Il est ouvert aux candidats qui ont acquis une expérience dans l’exercice soit d’une activité professionnelle de droit privé (salarié d’une entreprise publique ou privée, indépendant, emploi-jeune n’ayant pas le statut d’agent public), soit d’un mandat d’élu local, soit d’une activité associative (salarié ou responsable bénévole).

Le RED et la REP
Il est également possible de postuler aux concours via la Reconnaissance d’Equivalence de Diplômes (RED) et/ou de l’Expérience Professionnelle (REP).
La RED permet en effet de faire de valoir sur dossier un diplôme déjà détenu et/ou une expérience professionnelle acquise.

La REP s’applique à 19 concours répartis au sein de cinq filières : culturelle, technique, animation, sportive et soicale, médico-sociale et médico- technique.
Retrouvez les informations sur la Commission d'équivalence de diplômes ici.

Les recrutements directs ou contractuels
Les recrutements directs ou contractuels concernent les travailleurs handicapés et les non titulaires.
Comme dans la fonction publique d’Etat et hospitalière, il existe une possibilité́ d’accès direct, sans concours, à la fonction publique territoriale, dans des conditions expressément définies par la loi.

1 Pour les travailleurs handicapés :
Le recrutement de travailleurs handicapés reconnus comme tels par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), qui ont obtenu une dérogation les dispensant de concours.
À l’issue de ce contrat, trois possibilités s’offrent : la titularisation, la reconduction de la période ou le licenciement.


2 Pour les non titulaires :

le recrutement dans le cadre des contrats aidés (Emplois d’avenir, Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE), etc.) ;
le recrutement d’agents non titulaires pour une durée déterminée afin de faire face à des besoins ponctuels d’emplois de type divers : remplacement intérimaire, saisonniers ou occasionnels ;
le recrutement de contractuels (trois ans maximum renouvelables), lorsqu’il n’existe pas de cadres d’emplois de fonctionnaires susceptibles d’assurer les fonctions recherchées, ou lorsque la nature des activités ou les besoins de service le justifient.
Offres d'emploi
L'administration offre une grande variété d'emplois et obéit à des conditions de recrutement particulières. Pour cibler les emplois correspondant à ses choix professionnels, il faut se renseigner sur les différentes fonctions publiques et leurs métiers et choisir le mode d'accès correspondant à sa situation ou ses projets d'évolution professionnelle.


Consulter le site officiel de l’administration française - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) : SERVICE PUBLIC.FR

Consulter les offres d’emplois de la Ville de Tours pour exercer un emploi au sein des services municipaux de la Ville de Tours


Raccourci Gauche

  •  home
  •  back